L'âne et ses symboles

Quel est le symbole de l'âne ?

Habituellement, les élèves les plus paresseux sont appelés âne, et on leur mettait un bonnet d’âne pour les humilier.

Mais en réalité, cet équidé a une signification très profonde. Symbologie de l'âne et histoire de cet animal.

Semblable au cheval, auquel il est étroitement lié, l'âne est un bon auxiliaire dans l'agriculture, comme moyen de transport, grâce à sa constitution robuste et son caractère doux.

Pourtant le symbole de l'âne est généralement associé à l'ignorance, et son nom est toujours lié à des écoliers qui ne veulent pas vraiment étudier.

Un âne est généralement un élève avec des résultats plutôt médiocres, mais en réalité, la signification du symbolisme de l'âne est historiquement beaucoup plus profonde.

L'âne cet animal ancien et merveilleux :

L'âne est l'un des premiers animaux à avoir été domestiqué par l'homme. Et encore aujourd'hui partout dans le monde, surtout dans les régions les plus pauvres, il est encore utilisé comme animal de remorquage ou de transport.

L'âne a toujours été un peu le parent pauvre du cheval. Comme c'est un animal beaucoup moins cher à garder et à nourrir que son cousin plus noble, l'âne a été historiquement le « cheval des pauvres ».

Au fil du temps et en divers endroits du monde, la symbolique de l'âne est variée et donne aussi lieu à des interprétations très différentes.

Les religions et le symbolisme de l'âne :

Nous avons généralement l'âne comme symbole des deux extrêmes : la connaissance et l'ignorance.

Dans la mythologie égyptienne, c'est l'animal sacré du maléfique Seth, assassin d'Osiris, et vit dans le royaume des enfers.

Pour les peuples indo-européens, en revanche, c'est un symbole de sagesse et de royauté, en particulier pour les Hittites.

Dans la Bible, l'âne est présent à plusieurs reprises, toujours comme symbole du travail et de l'agriculture. Par opposition aux chevaux qui sont toujours utilisés dans la guerre et la bataille.

Souvent, ils sont également utilisés de manière narrative pour indiquer un changement de décor : lorsque vous montez ou descendez de l'âne, lorsque vous montez en selle. Un peu comme si vous vouliez représenter le changement d'avis ou d'opinion. Dans une prophétie de l'Ancien Testament, il est dit que le Messie arriverait à dos d'âne.

En Perse, l'âne est un symbole de justice et protège l'arbre de toutes les graines, symbole de vie.

En Inde et en Chine, en revanche, il est monté par des dieux et des entités célestes, par des princes et des héros.

Et c'est précisément sous cette apparence pleine de gloire que l'âne a émigré d'Asie en Grèce, et dans toute la Méditerranée.

Dans la mythologie grecque, il était en fait lié à Silène, maître de Dionysos, chevauchant toujours un âne dans les représentations de l'époque.

La symbolique de l'âne dans la littérature :

Dans d'autres représentations, notamment littéraires, l'âne est un symbole de bêtise ou d'entêtement.

Dans L'âne d'or d'Apulée, écrivain grec ayant vécu plus d'un siècle avant Jésus-Christ, le narrateur se transforme en cet animal.

Mais aussi Shakespeare, dans Le Songe d'une nuit d'été, utilise cet animal pour son aspect amusant.

Dans le Don Quichotte de La Mancha, en revanche, l'âne est le coursier de Sancho Panza, un animal fort et fidèle qui acquiert ici des qualités positives.

Thèmes associés à l'âne: